Salut a tous ! Je m'appel Baptiste, j'ai 19 ans et je cherche une personne pour un road trip du genre tour d'Europe en stop sans argent ! Envois un message si tu es chaud !

Si ce covoyage te plait, crée le buzz autour de toi !




Commentaires

voyage sans argent! Par Eric L.

Le 5 avril 2018 à 13:26

Curieuse notion du partage! Voyager, c'est aussi partager, faire des rencontres. Cela suppose d'être sur un pied d'égalité, lorsque l'on compte sur les autres, ou sur leur générosité, on n'est pas sur un pied d'égalité. Voyager sans argent, c'est voyager aux frais des autres... Pas très cool!!! J'ai un peu de mal lorsque je vois ce type d'annonces, un peu trop nombreuses je trouve. Voyager à un coût, il faut le savoir, chacun choisit le "niveau de standing" de son voyage, mais il est illusoire de penser voyager sans aucun coût. Quant au stop, ne rêvez pas, c'est beaucoup plus compliqué qu'avant. Maintenant, c'est le covoiturage, et là, on partage les frais...

Oui oui Eric ! Sans argent ! Par Grégoire Supertramp

Le 14 avril 2018 à 17:40

Curieuse notion du partage ! Partager, c'est donner et recevoir. Cela suppose d'avoir conscience de tout ce que l'on a à offrir aux autres et d'ouvrir les yeux sur tout ce qu'il y a à recevoir.
Croire que l'argent a le pouvoir de mettre les gens sur un pied d'égalité, c'est lui donner une place beaucoup trop importante. L'égalité entre individus est illusoire, et totalement inutile lorsqu'il s'agit de partage.

Partir sans argent peut être un moyen de profiter de la générosité des gens et d'implorer leur pitié pour se nourrir et se loger, en effet. Mais je crois sincèrement au fait que les voyageurs qui décident de partir sans argent ne le font pas du tout dans cet état d'esprit qui semble en incommoder certains.

Pour beaucoup, voyager sans argent c'est avant tout un acte de foi. Partir sans argent avec la ferme intention de vivre de grands moments de partage, ça revient à décider de croire en soi et en sa capacité à apporter aux autres des choses qui n'ont pas de prix, à faire confiance à la vie pour mettre sur notre chemin les expériences qui nous permettront de continuer à avancer.

Certains pensent que partir sans argent c'est partir sans rien, partir dans le besoin, mettre un pied dans le triste monde de la mendicité. Que nenni.
Le plus souvent, les gens qui partent comme ça sont justement ceux qui ont le plus. Ils partent sans rien parce qu'ils savent qu'ils ont tout.
Ils ont tout à offrir et sont prêts à s'ouvrir à tout ce que le monde a à leur offrir.

Vous allez me dire "c'est bien beau tout ça, mais faut bien manger, dormir, se laver ! Ça a un coût tout ça !"

Un coût, oui. Un coût financier, non, pas forcément.

Quand on comprend à quel point il peut être agréable de donner, on commence à avoir moins peur de recevoir. Se faire offrir un repas ou une chambre pour la nuit, ce n'est pas profiter des autres, ou "voyager aux frais des autres", c'est accepter un cadeau dont la valeur monétaire est bien souvent ridicule comparée à la valeur du partage qui découle de la relation. Il est illusoire de penser que voyager n'a aucun coût, certes, mais il est encore plus illusoire de penser que le coût du voyage est un frein au partage (c'est d'ailleurs souvent le contraire).


Mon expérience me permet de dire ceci :

-Voyager sans argent peut être très enrichissant, autant pour celui qui voyage que pour ceux qu'il rencontre

-Un voyage sans argent a des chances d'être bien plus enrichissant et formateur qu'un voyage avec argent (avec bon état d'esprit bien sûr)

-Le stop, ne rêvez pas, ça fonctionne !

-Il vaut mieux ne pas critiquer la démarche du voyage sans argent quand on n'en a pas fait l'expérience


Se mettre dans une situation où l'on ne sait pas ce que l'on va manger, où on va dormir, combien de kilomètres on va faire ou qui on va rencontrer, une situation où tout semble être laissé au hasard, c'est se donner l'occasion de prendre pleinement conscience du fait que ce qui influence le plus notre niveau de bonheur, ce ne sont pas les expériences en elles-même mais la manière dont nous les accueillons.


Les gens dont j'ai été dépendant et dont j'ai abusé de la générosité pendant mes voyages m'ont tous encouragé à revenir les voir pour dépendre et abuser d'eux davantage. Étrange, non ?



ps : mon commentaire a pour unique but d'éviter que des jeunes rêveurs se laissent décourager par ceux qui ont une vision négative du voyage sans argent


Joyeuse vie à tous !

Oui oui Eric ! Sans argent ! Par Grégoire Supertramp

Le 14 avril 2018 à 17:40

Curieuse notion du partage ! Partager, c'est donner et recevoir. Cela suppose d'avoir conscience de tout ce que l'on a à offrir aux autres et d'ouvrir les yeux sur tout ce qu'il y a à recevoir.
Croire que l'argent a le pouvoir de mettre les gens sur un pied d'égalité, c'est lui donner une place beaucoup trop importante. L'égalité entre individus est illusoire, et totalement inutile lorsqu'il s'agit de partage.

Partir sans argent peut être un moyen de profiter de la générosité des gens et d'implorer leur pitié pour se nourrir et se loger, en effet. Mais je crois sincèrement au fait que les voyageurs qui décident de partir sans argent ne le font pas du tout dans cet état d'esprit qui semble en incommoder certains.

Pour beaucoup, voyager sans argent c'est avant tout un acte de foi. Partir sans argent avec la ferme intention de vivre de grands moments de partage, ça revient à décider de croire en soi et en sa capacité à apporter aux autres des choses qui n'ont pas de prix, à faire confiance à la vie pour mettre sur notre chemin les expériences qui nous permettront de continuer à avancer.

Certains pensent que partir sans argent c'est partir sans rien, partir dans le besoin, mettre un pied dans le triste monde de la mendicité. Que nenni.
Le plus souvent, les gens qui partent comme ça sont justement ceux qui ont le plus. Ils partent sans rien parce qu'ils savent qu'ils ont tout.
Ils ont tout à offrir et sont prêts à s'ouvrir à tout ce que le monde a à leur offrir.

Vous allez me dire "c'est bien beau tout ça, mais faut bien manger, dormir, se laver ! Ça a un coût tout ça !"

Un coût, oui. Un coût financier, non, pas forcément.

Quand on comprend à quel point il peut être agréable de donner, on commence à avoir moins peur de recevoir. Se faire offrir un repas ou une chambre pour la nuit, ce n'est pas profiter des autres, ou "voyager aux frais des autres", c'est accepter un cadeau dont la valeur monétaire est bien souvent ridicule comparée à la valeur du partage qui découle de la relation. Il est illusoire de penser que voyager n'a aucun coût, certes, mais il est encore plus illusoire de penser que le coût du voyage est un frein au partage (c'est d'ailleurs souvent le contraire).


Mon expérience me permet de dire ceci :

-Voyager sans argent peut être très enrichissant, autant pour celui qui voyage que pour ceux qu'il rencontre

-Un voyage sans argent a des chances d'être bien plus enrichissant et formateur qu'un voyage avec argent (avec bon état d'esprit bien sûr)

-Le stop, ne rêvez pas, ça fonctionne !

-Il vaut mieux ne pas critiquer la démarche du voyage sans argent quand on n'en a pas fait l'expérience


Se mettre dans une situation où l'on ne sait pas ce que l'on va manger, où on va dormir, combien de kilomètres on va faire ou qui on va rencontrer, une situation où tout semble être laissé au hasard, c'est se donner l'occasion de prendre pleinement conscience du fait que ce qui influence le plus notre niveau de bonheur, ce ne sont pas les expériences en elles-même mais la manière dont nous les accueillons.


Les gens dont j'ai été dépendant et dont j'ai abusé de la générosité pendant mes voyages m'ont tous encouragé à revenir les voir pour dépendre et abuser d'eux davantage. Étrange, non ?



ps : mon commentaire a pour unique but d'éviter que des jeunes rêveurs se laissent décourager par ceux qui ont une vision négative du voyage sans argent


Joyeuse vie à tous !

Oui oui Eric ! Sans argent ! Par Grégoire Supertramp

Le 14 avril 2018 à 17:41

Curieuse notion du partage ! Partager, c'est donner et recevoir. Cela suppose d'avoir conscience de tout ce que l'on a à offrir aux autres et d'ouvrir les yeux sur tout ce qu'il y a à recevoir.
Croire que l'argent a le pouvoir de mettre les gens sur un pied d'égalité, c'est lui donner une place beaucoup trop importante. L'égalité entre individus est illusoire, et totalement inutile lorsqu'il s'agit de partage.

Partir sans argent peut être un moyen de profiter de la générosité des gens et d'implorer leur pitié pour se nourrir et se loger, en effet. Mais je crois sincèrement au fait que les voyageurs qui décident de partir sans argent ne le font pas du tout dans cet état d'esprit qui semble en incommoder certains.

Pour beaucoup, voyager sans argent c'est avant tout un acte de foi. Partir sans argent avec la ferme intention de vivre de grands moments de partage, ça revient à décider de croire en soi et en sa capacité à apporter aux autres des choses qui n'ont pas de prix, à faire confiance à la vie pour mettre sur notre chemin les expériences qui nous permettront de continuer à avancer.

Certains pensent que partir sans argent c'est partir sans rien, partir dans le besoin, mettre un pied dans le triste monde de la mendicité. Que nenni.
Le plus souvent, les gens qui partent comme ça sont justement ceux qui ont le plus. Ils partent sans rien parce qu'ils savent qu'ils ont tout.
Ils ont tout à offrir et sont prêts à s'ouvrir à tout ce que le monde a à leur offrir.

Vous allez me dire "c'est bien beau tout ça, mais faut bien manger, dormir, se laver ! Ça a un coût tout ça !"

Un coût, oui. Un coût financier, non, pas forcément.

Quand on comprend à quel point il peut être agréable de donner, on commence à avoir moins peur de recevoir. Se faire offrir un repas ou une chambre pour la nuit, ce n'est pas profiter des autres, ou "voyager aux frais des autres", c'est accepter un cadeau dont la valeur monétaire est bien souvent ridicule comparée à la valeur du partage qui découle de la relation. Il est illusoire de penser que voyager n'a aucun coût, certes, mais il est encore plus illusoire de penser que le coût du voyage est un frein au partage (c'est d'ailleurs souvent le contraire).


Mon expérience me permet de dire ceci :

-Voyager sans argent peut être très enrichissant, autant pour celui qui voyage que pour ceux qu'il rencontre

-Un voyage sans argent a des chances d'être bien plus enrichissant et formateur qu'un voyage avec argent (avec bon état d'esprit bien sûr)

-Le stop, ne rêvez pas, ça fonctionne !

-Il vaut mieux ne pas critiquer la démarche du voyage sans argent quand on n'en a pas fait l'expérience


Se mettre dans une situation où l'on ne sait pas ce que l'on va manger, où on va dormir, combien de kilomètres on va faire ou qui on va rencontrer, une situation où tout semble être laissé au hasard, c'est se donner l'occasion de prendre pleinement conscience du fait que ce qui influence le plus notre niveau de bonheur, ce ne sont pas les expériences en elles-même mais la manière dont nous les accueillons.


Les gens dont j'ai été dépendant et dont j'ai abusé de la générosité pendant mes voyages m'ont tous encouragé à revenir les voir pour dépendre et abuser d'eux davantage. Étrange, non ?



ps : mon commentaire a pour unique but d'éviter que des jeunes rêveurs se laissent décourager par ceux qui ont une vision négative du voyage sans argent


Joyeuse vie à tous !

merde, j'ai posté trois fois mon commentaire en croyant à une erreur... Par Grégoire Supertramp

Le 14 avril 2018 à 17:45

.

Tu peux laisser un commentaire sur un voyage, mais pour ça il faut que tu sois connecté.

Se connecter S'inscrire

Dates importantes

Publié le 4 avril 2018
Départ le 1 juin 2018 flexible
Retour le 1 octobre 2018 flexible

Destinations

Allemagne Espagne France Italie

Tags

Roadtrip SANS ARGENT

Retrouvez les covoyages sur Facebook